Lessive à la cendre : écolo, économe, le top quoi!

Filed under: Non classé | Tags: lessive à la cendre | mars 14th, 2012
Post

Qui dit tissus, dit forcément la corvée de lavage du linge, d’où cet article. Après avoir essayé la lessive classique, la lessive bio, les noix de lavages, je me suis lancée dans la lessive à la cendre de bois. Quoi? De la lessive à la cendre? N’importe quoi, me diriez-vous ! Et bien après plus de 2 mois de fabrication et d’utilisation, j’en suis enchantée, et totalement reconvertie :) .

Voici grosso modo le principe :

1. Vous récupérez de la cendre de bois soit de votre poêle à bois, de votre cheminée ou comme moi de votre cuisinière à bois, soit d’une connaissance qui en a et qui veut bien vous la donner.

2. Vous la mettez dans un seau et vous rajoutez autant d’eau bouillante.

3. Après 2 ou 3 jours, vous filtrez et vous avez votre lessive.

Simple comme bonjour, non?

Le principe est que les cendres des végétaux contiennent de la potasse (Le terme potasse est née de l’allemand « pot asche » ou de l’anglais « pot ashes » qui désigne les « cendres du pot ») et donc, la potasse, comme la saponine, a le pouvoir de dissoudre les graisses. C’est cette lessive qui, pendant des siècles, servira comme réactif basique dans la fabrication des savons. En effet la cendre contient une très grande quantité de carbonate de potasse.

Avantage :

- Très économique, plus de corvée d’achat de lessive. (Et à 7 à la maison, ça fait une sacré économie !)

- Écologique

- Bon lavage (je ne voit pas de différence avec la lessive classique)

- Ne fais pas de tâches (inconvénient constaté avec les noix de lavage)

- Aucune odeur, donc on peut rajouter ce que l’on veut après pour parfumer le linge.

Inconvénient :

- Demande un peu de temps ? En encore je ne suis pas sûre que ça soit moins rapide que de prendre la voiture pour aller chercher de la lessive au magasin…

Maintenant que vous êtes convaincue, voici la « recette » en détail :

Matériel :

- 2 seaux en plastique (un pour stocker la cendre et un pour faire la lessive)

- des bidons en plastique pour stocker la lessive (j’utilise les bidons de 5l de vinaigre blanc ou les bidons de lessive vide qu’on me donne)

- Une passoire fine type tamis

- Un morceau de coton pour filtrer ( j’ai pris pour ma part un vieux torchon).

Fabrication:

1. Une fois la cendre recueillie, 2 solutions :

- Vous tamisez la cendre avec votre passoire : solution indispensable si vous mettez des cagettes ou des planches… car il y aura des agrafes ou des clous à ôter. Si vous voulez  vous servir de la pâte obtenue à la fin, pour laver votre vaisselle par exemple ou nettoyer votre gazinière : il faut aussi tamiser. Enfin si vous voulez obtenir une lessive plus concentrée, il faut aussi la tamiser afin d’enlever tous les bouts de charbon et autre morceau.

- Si vous n’avez pas le temps ou si vous avez la flemme (et oui ça arrive) : vous mettez la cendre telle qu’elle est dans votre seau.

2. Rajoutez de l’eau bouillante jusqu’à recouvrir la cendre.

3. Mélanger de temps en temps et laisser macérer pendant 2 jours au moins (si c’est plus, voire beaucoup plus, ce n’est pas grave).

4. Filtrer la lessive (ne pas la mélanger avant, comme ça les cendres sont redescendues au fond) à l’aide de la passoire recouverte du morceau de coton. La lessive obtenue est transparente, plus ou moins jaune et visqueuse au toucher. Attention, ça pique les doigts si vous avez des petites coupures.

5. Mettre la lessive obtenue en bidon.

Utilisation dans mon lavage quotidien (malheureusement :( ) du linge :

Une fois mon linge dans la machine, je mets :

- Un verre de lessive à la cendre dans le bac « lavage »

- Un boule de lavage (des balles de golf peuvent faire l’affaire) : qui bât le linge pour le laver plus efficacement.

- Un bouchon de vinaigre blanc dans le bac « assouplissant » : évite le grisaillement et l’entartrage de la machine (aucune odeur de vinaigre au final)

- Quelques gouttes d’huiles essentielles (de 2 à 5 gouttes), au choix : tea tree (pour ses vertus désinfectantes), ylang ylang pour sa note fleurie, lavande, eucalyptus…

- Si le linge est vraiment sale, je rajoute une cuillère à soupe de percarbonate de sodium pour « détacher » (la lessive à la cendre lave mais ne détache pas).

Petites astuces :

- Utilisez la pâte obtenue après le filtrage pour laver votre vaisselle, votre évier ou votre gazinière, notamment sur les graisses brûlées.

- Pour laver votre sol : mettez un peu de lessive à la cendre dans de l’eau chaude et ajouter quelques gouttes HE.

- Mettez le reste obtenu après filtrage au compost, il l’enrichira pour le plus grand plaisir de votre jardin et potager.

- Réalisez vos savons à partir de la lessive à la cendre : recette ici, non testée à ce jour (les lessives défilent trop vite ici).

A vous de jouer !

N’hésitez pas à faire partager!

5 Responses

  • Aurélien | mars 16th, 2012 @ 19 h 44 min | Répondre

    Salut !

    Merci beaucoup pour l’information détaillée. J’aurai bientôt une cheminée; je testerai à ce moment là mais ça semble super.

    • Catherine | mars 18th, 2012 @ 18 h 42 min | Répondre

      Tu feras ton stock l’année prochaine !

  • paï | septembre 2nd, 2012 @ 21 h 23 min | Répondre

    et si l’on en prépare pas mal, elle se conserve longtemps???

    • Catherine | septembre 10th, 2012 @ 15 h 01 min | Répondre

      Au niveau conservation, je n’ai pas testé sur un long terme car j’en passe beaucoup vu qu’on est 7 à la maison. J’en ai conservé un bidon pendant 2 mois sans soucis, je ne pense pas que ça pose problème sur une plus longue période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>